« Gardons » le lien à l’eau : un découpage spatial par secteur du bassin versant à l’épreuve de la perception des habitants - IMT Mines Alès Access content directly
Journal Articles Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon Year : 2022

"Keeping" the link with water: a spatial division by watershed sector tested by the perception of residents

« Gardons » le lien à l’eau : un découpage spatial par secteur du bassin versant à l’épreuve de la perception des habitants

Abstract

Dans le sud de la France, le bassin versant des Gardons, caractéristique des milieux méditerranéens, contient une diversité d’enjeux de l’amont à l’aval pouvant s’appréhender selon des secteurs spécifiques définis. Le premier secteur est une zone montagneuse et peu urbanisée, abritant une partie du Parc National des Cévennes. Le deuxième secteur est constitué de plaines avec une urbanisation forte et des activités industrielles autour de l’agglomération d’Alès. Le dernier est un secteur constitué de garrigues, essentiellement touristique et agricole, avec une urbanisation relative des Gorges du Gardon jusqu’au Rhône. Comment différents contextes spatiaux, centrés sur la question de l’eau, peuvent-ils orienter les représentations et les pratiques des sociétés qui s’y trouvent ? Ce découpage donne une définition socio-écologique du bassin versant, qui présuppose des relations particulières à l’eau pour les habitants. Ainsi, se pose la question de l’adéquation entre un discours porté par les institutionnels et sa perception par les populations. Pour déterminer cela, nous avons décidé de mener une enquête auprès des habitants de cet espace, à propos de leur perception de l’eau, comme ressource et milieu.
In the south of France, the Gardons watershed, characteristic of Mediterranean environments, contains a diversity of issues from upstream to downstream that can be understood according to specific sectors defined. The first sector is a mountainous and little urbanized zone, sheltering a part of the Cévennes National Park. The second sector is made up of plains with a strong urbanization and industrial activities around the agglomeration of Alès. The last sector is made up of garrigues, essentially tourist and agricultural, with a relative urbanization from the Gorges du Gardon to the Rhône. How can different spatial contexts, centered on the question of water, orient the representations and practices of the societies there? This division gives a socio-ecological definition of the watershed, which presupposes particular relations to water for the residents. Thus, the question arises of the adequacy between a discourse carried by the institutions and its perception by the populations. To determine this, we decided to carry out a survey among the residents of this space, about their perception of water as a resource and an environment.
No file

Dates and versions

hal-03709745 , version 1 (30-06-2022)

Identifiers

Cite

Antoine Fricard, Emmanuelle Cadot, Guillaume Junqua, Juliette Cerceau. « Gardons » le lien à l’eau : un découpage spatial par secteur du bassin versant à l’épreuve de la perception des habitants. Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon, 2022, 96 (1), pp.19235. ⟨10.4000/geocarrefour.19235⟩. ⟨hal-03709745⟩
68 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More